Les équipes de cybersécurité en pleine course contre la montre pour lutter contre les malwares liés au télétravail