tendances de spear phishing

Rapport : Les bonnes pratiques pour se défendre contre les attaques de type spear phishing en constante évolution

Version imprimable, PDF et e-mail

Comme le montre la vitesse à laquelle ils ont commencé à exploiter les peurs liées à la pandémie de COVID-19, les cybercriminels s'adaptent rapidement aux événements et aux nouvelles techniques.

Les chercheurs de Barracuda ont passé ces derniers mois à analyser les attaques de spear phishing afin de détecter de nouveaux modèles et de nouvelles techniques. Leurs découvertes sont disponibles dans le nouveau rapport Spear phishing : Menaces et tendances principales Vol. 5 – Les bonnes pratiques pour se défendre contre des attaques en constante évolution. Ce rapport détaillé analyse l'évolution des tendances en matière de spear phishing, ainsi que les nouvelles méthodes adoptées par les cybercriminels pour piéger leurs victimes.

Demandez dès maintenant votre exemplaire GRATUIT !

Des données inédites sur les tendances en matière d'attaques par e-mail

Les recherches menées par Barracuda lèvent le voile sur les dernières évolutions de ces attaques et sur les approches utilisées par les cybercriminels pour renforcer leur impact.

  • Les attaques par compromission de la messagerie en entreprise (BEC) représentent 12 % des attaques de spear phishing analysées, en augmentation par rapport aux 7 % constatés en 2019.
  • 72 % des attaques liées à la COVID-19 sont des escroqueries. À titre de comparaison, les escroqueries représentent 36 % des attaques, tous sujets confondus. Les pirates se servent de la COVID-19 pour leurs escroqueries peu ciblées, axées sur des faux remèdes et des fausses campagnes de dons.
  • 13 % du total des attaques de spear phishing proviennent de comptes compromis en interne ; les entreprises se doivent donc d'investir pour protéger leur trafic de messagerie en interne au même titre qu'elles se protègent contre les expéditeurs extérieurs.
  • 71 % des attaques de spear phishing comprennent des URL malveillantes, alors que seules 30 % des attaques BEC reposaient sur un lien. Les hackers qui se reposent sur des attaques BEC cherchent à obtenir la confiance de leurs victimes et attendent une réponse à leur e-mail, l'absence d'URL rendant plus difficile la détection de l'attaque.

Obtenez dès maintenant votre exemplaire gratuit du rapport Spear phishing : Menaces et tendances principales Vol. 5 – Les bonnes pratiques pour se défendre contre des attaques en constante évolution pour découvrir des informations détaillées, les dernières techniques utilisées par les escrocs ainsi que les bonnes pratiques pour se prémunir des attaques de spear phishing. Tirez parti d'une analyse et d'informations inédites pour mieux protéger votre entreprise contre ces attaques ciblées, complexes et en perpétuelle évolution.

Demandez dès maintenant votre exemplaire GRATUIT !

Remonter en haut de page
Tweeter
Partager
Partager