Les professionnels de l'informatique exigent une plus grande transparence en matière de sécurité