Effacer le blocage final pour terminer l'intégration sécurisée au cloud

Version imprimable, PDF et e-mail

Bien que la sécurité cloud ait énormément évolué ces dernières années, de nombreuses entreprises n'ont pas encore franchi le pas d'une plateforme cloud entièrement intégrée et sécurisée.

La pandémie de COVID-19 et le passage précipité au télétravail ont poussé la plupart des entreprises à accélérer leur stratégie informatique, plutôt que de changer son orientation.

La grande majorité des entreprises ont dû apprendre à maîtriser leur infrastructure cloud et la sécuriser. Cela est en partie dû au fait qu'une grande quantité de connaissances peut être transférée avec la sécurisation de l'infrastructure sur site. Tout comme pour un réseau d'entreprise, l'utilisation du cloud requiert la mise en place d'un firewall. Vous avez mis en place un système de protection adapté, vous effectuez des contrôles réguliers de vos applications et de leurs différentes API. Vous adhérez également au modèle de responsabilité partagée : les principaux fournisseurs assurent la sécurité de l'infrastructure, tandis que vous vous assurez que les applications que vous y placez sont sécurisées.

De nombreuses organisations s'empressent désormais de sécuriser leurs terminaux : les ordinateurs et ordinateurs portables des employés qui travaillent à domicile doivent être verrouillés et entièrement protégés. Les employés doivent également recevoir des formations régulières sur la façon de faire face au phishing et aux autres menaces qui ont augmenté depuis le début de la pandémie et le passage consécutif au télétravail.

Création de liens rapides et sécurisés

Mais qu'en est-il de toutes les étapes intermédiaires de ce processus ? Comment permettre le transfert des données, des demandes d'utilisateurs et de toutes les autres informations d'une partie de votre entreprise à une autre ? C'est précisément cette partie intermédiaire manquante qui est de plus en plus au centre de l'attention, car les entreprises l'identifient comme un point faible potentiel, tout comme ceux qui ont des intentions malveillantes.

Les anciennes technologies datant d'avant Internet, telles que les lignes louées, ne sont pas à la hauteur de la tâche. Les problèmes de sécurité et de latence peuvent mettre en péril l'ensemble de votre stratégie cloud.

La résolution de ce problème est délicate mais n'est pas impossible grâce à différentes nouvelles technologies. La difficulté pour les entreprises réside dans le fait que ces technologies ne correspondent pas à leur connaissance ou à leurs compétences en matière de réseaux traditionnels.

Il ne s'agit cependant pas seulement d'un problème technologique : les offres actuelles de connectivité ne proviennent pas seulement des fournisseurs de services réseau habituels tels que les opérateurs de réseau mobile. Une étude récente a démontré que 50 % des clients ont directement recours à leur fournisseur de services cloud pour leur besoins en matière de connectivité, ce qui ajoute à la complexité du sujet.

Les solutions de réseaux étendus définis par logiciel (Secure SD WAN) peuvent résoudre les problèmes de réseau et de sécurité. Ces solutions facilitent également la gestion grâce à des fonctionnalités qui permettent de configurer des contrôles de bande passante et de sécurité, d'optimiser et de hiérarchiser le trafic, et de surveiller le réseau, tout cela à partir d'une interface simple et centralisée. Grâce à ces fonctionnalités, vous bénéficiez d'un niveau de sécurité supplémentaire tout en réalisant des économies.

Intégration de SD-WAN dans le cloud

Parmi les innovations récentes dans ce domaine, les solutions SD-WAN tierces (telles que CloudGen WAN de Barracuda) sont intégrées nativement à Microsoft Azure, ce qui permet aux clients de se connecter facilement et depuis n'importe où au réseau Microsoft Global Network via Azure Virtual WAN. Cela va permettre aux entreprises de tirer le meilleur parti de leur investissement dans le cloud sans ajouter de latence ni s'exposer à des menaces de sécurité.

Remonter en haut de page
Tweeter
Partager
Partager