La croissance des données non structurées représente un risque caché pour la sécurité et la conformité du cloud computing.