conformité réglementaire

Office 365 et conformité réglementaire

Version imprimable, PDF et e-mail

Les environnements Office 365 ont le vent en poupe, et le récent passage au télétravail n'a fait qu'accélérer la dépendance des entreprises à l'égard de la célèbre plateforme. Selon le blog Thexyz, le nombre moyen d'utilisateurs mensuels d'Office 365 a presque quadruplé entre octobre 2019 et avril 2020, principalement en raison du besoin d'environnements de travail plus collaboratifs pendant la pandémie mondiale.

Avec un plus grand nombre d'utilisateurs s'appuyant sur Office 365, il est aujourd'hui indispensable de disposer de certaines mesures et d'une sauvegarde fiable afin de garantir la sécurité des données et des applications. Or, dans les secteurs hautement réglementés tels que les services financiers, la santé et le juridique, la mise en conformité complique encore davantage la question de la sécurité.

Bien que la plateforme Office 365 propose désormais des fonctions de sécurité essentielles aux utilisateurs soumis à des exigences de conformité particulières, le degré de protection offert par Microsoft reste flou. Cela ouvre un véritable boulevard aux MSP pour proposer des services de conseil et d'assistance à leurs clients, ou éventuellement, pour commercialiser et gérer des fonctionnalités supplémentaires en matière de sauvegarde des données.

Microsoft garantit uniquement la disponibilité du service, et non la conservation des données. Par ailleurs, la société recommande aux clients de faire appel à des fournisseurs de sauvegarde tiers. Récupérer les données à l'aide des outils natifs de la plateforme peut constituer un véritable casse-tête, et dans certains secteurs tels que la santé, ceux-ci se révèlent totalement insuffisants.

Barracuda a récemment publié un rapport sur l'état de la sauvegarde d'Office 365 d'après une enquête menée auprès d'utilisateurs actuels. Un échantillon de professionnels de l'informatique ont ainsi dévoilé leurs préoccupations et préférences concernant la sécurité, la sauvegarde et la récupération des données, les solutions SaaS ainsi que d'autres préoccupations.

Selon le rapport, 73 % d'entre eux ont reconnu être préoccupés par le respect des exigences réglementaires relatives à la confidentialité des données. La raison est que le stockage des données est soumis à une obligation de sécurité et de conformité réglementaire pour les utilisateurs de certains secteurs. En outre, les exigences relatives à la conservation et au stockage des données peuvent varier d'un pays à l'autre.

Pour les entreprises multinationales, par exemple, cette tâche peut s'avérer particulièrement complexe et difficile à gérer. Même en l'absence de violation des données, toute non-conformité peut entraîner de lourdes amendes. Les entreprises situées aux États-Unis sont les plus préoccupées par la sauvegarde des données en dehors de leur territoire (80%). Sur le sol américain en effet, les règles diffèrent d'un État à l'autre, d'où l'anxiété relative entourant les initiatives de mise en conformité de ces entreprises.

Office 365 et conformité

Obtenez votre exemplaire du rapport

Article initialement publié sur Channel Futures.

Remonter en haut de page
Tweeter
Partager
Partager