Attaques de bots

Rapport : Un aperçu du nombre croissant
d'attaques automatisées

Version imprimable, PDF et e-mail

Contrairement aux robots d'indexation utilisés par les moteurs de recherche et aux autres types de bots utiles, les bots malveillants sont conçus pour mener des attaques à grande échelle. Et le trafic qu'ils génèrent est en train d'exploser.

Au cours du premier semestre 2021, les chercheurs de Barracuda ont analysé les modèles de trafic relevés par nos solutions de sécurité des applications. Leurs conclusions concernant les bots malveillants et l'évolution de ces attaques automatisées sont réunies dans notre nouveau rapport : Attaques par bots : principales menaces et tendances – Considérations sur la part croissante des attaques automatisées.

Le rapport analyse les tendances actuelles : volume du trafic généré par les bots malveillants, origine des attaques et moment de la journée où ces dernières risquent le plus de se produire. On y découvre également des exemples concrets et des conseils à l'intention des équipes informatiques, notamment les mesures à prendre et les solutions technologiques à adopter pour s'en prémunir.

Obtenez votre exemplaire du rapport

Gare aux bots malveillants – Comment se défendre contre l'action malveillante des bots persistants avancés #Sécuritédesapplications #BotsCliquez pour tweeter

Analyse approfondie du trafic généré par les bots

Dans son étude, Barracuda révèle des informations importantes sur l'évolution des modèles de trafic, l'activité des bots malveillants et leurs origines géographiques.

  • Près des deux tiers du trafic Web est généré par des bots, et près de 40 % par des bots malveillants.
  • Les applications e-commerce et les portails de connexion sont les cibles privilégiées des bots persistants avancés.
  • 67 % du trafic généré par les bots malveillants provient de l'Amérique du Nord, et notamment de ses datacenters publics.
  • La plus grande partie du trafic généré par des bots provient des deux principaux acteurs du cloud public (AWS et Microsoft Azure), dans une proportion quasi égale.
  • Un peu plus de 22 % du trafic généré par des bots malveillants provient d'Europe, vraisemblablement de services d'hébergement ou d'adresses IP résidentielles.
  • Les bots malveillants respectent les horaires de travail classiques.

Recevez gratuitement le rapport Attaques par bots : principales menaces et tendances – Considérations sur la part croissante des attaques automatisées afin de découvrir l'actualité, les dernières tendances en matière de trafic ainsi que les bonnes pratiques pour protéger votre entreprise contre les bots malveillants et les attaques automatisées.

Obtenez votre exemplaire du rapport

Remonter en haut de page
Tweeter
Partager
Partager