Renforcez la sécurité et la résilience avec le mois de la sécurité de l'infrastructure

Version imprimable, PDF et e-mail

L'agence américaine pour la cybersécurité et la sécurité des infrastructures (CISA) a démarré le mois de sensibilisation à la sécurité des infrastructures le lundi 1er novembre. Tout comme pendant le mois de sensibilisation à la cybersécurité, chaque semaine est axée sur un domaine particulier qui s'inscrit dans le thème général du mois. Cette année, le thème choisi est « Comment intégrer la sécurité et la résilience dans les infrastructures critiques ». Par ce thème, l'agence souhaite souligner l'importance de construire des infrastructures pensées pour être sécurisées et résilientes.

Les États-Unis ont identifié 16 secteurs comme étant des infrastructures critiques :

  • Produits chimiques
  • Communications
  • Infrastructures commerciales
  • Industries critiques
  • Barrages
  • Bases industrielles de défense
  • Services d'urgence
  • Énergie
  • Services financiers
  • Alimentation et agriculture
  • Infrastructures gouvernementales
  • Services de soin et santé publique
  • Technologies de l'information
  • Matériaux pour réacteurs nucléaires et déchets nucléaires
  • Systèmes de transports
  • Réseaux d'approvisionnement en eau et traitement des eaux usées

Un secteur est considéré comme « critique » si le gouvernement américain a établi que le fonctionnement et les services de ce secteur étaient vitaux pour la sécurité nationale et la santé publique. Vous pouvez en savoir plus sur ce sujet sur la page de sécurité des infrastructures du site de la CISA.

Semaine 1 : Infrastructures critiques interconnectées et interdépendantes – Un risque partagé rend nécessaire de mettre en place dès le départ une responsabilité partagée

Dans notre société, les fonctions critiques sont si complexes et interconnectées que nul domaine d'expertise ou de responsabilité ne peut prendre en charge à lui seul le risque dans sa totalité. De nombreux risques associés aux infrastructures critiques sont répartis dans des régions différentes et gérés par une variété d'entités publiques et privées. Ces entités devront collaborer pour créer des normes et des protocoles visant à atténuer les risques et donnant un cadre pour la gestion des réponses aux incidents. Jen Easterly, directrice de la CISA, John Katko, qui siège à la Chambre des représentants et des parties prenantes du secteur privé travaillent actuellement à l'identification des secteurs ayant besoin de ressources supplémentaires pour se protéger des ransomwares et d'autres attaques. Pendant ce temps, des gangs de hackeurs développent activement des capacités d'attaques sur les chaînes logistiques et les secteurs d'infrastructures critiques restent en état d'alerte élevé.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la sécurité des infrastructures critiques, vous trouverez des formations gratuites et d'autres ressources sur le site internet de la CISA (en anglais). Pour savoir comment participer au mois de sensibilisation à la sécurité des infrastructures, rendez-vous sur le site officiel de la CISA ici.

Remonter en haut de page
Tweeter
Partager
Partager